Quand voter aux URPS est essentiel !

Du 31 mars au 7 avril prochain, les infirmières et infirmiers libéraux auront l’occasion d’élire leurs représentants à l’Union Régionale de Professionnel de Santé (URPS) Infirmier de leur région. Participer à cette élection en votant par voie électronique est capital. Non seulement car l’enjeu de cette élection est très important, tout à la fois régional ET national… mais aussi parce que les instances sanitaires et politiques écoutent sans doute davantage ceux qui montrent leur force…

La liste des scrutins infirmiers à faible participation est longue. Très longue même : 24% lors des élections URPS 2010 et 2016, 19% aux élections Carpimko 2019… et même moins de 5% pour les élections des conseillers ordinaux de 2020…

Participation infirmière aux URPS 2016 de 24%… mais 59% pour les pharmaciens !

A l’inverse, les autres professions de santé s’impliquent beaucoup plus dans leurs élections professionnelles. Ainsi, on a constaté 42% de taux de participation aux élections URPS médecins 2016, tandis que les chirurgiens-dentistes atteignaient 44% et les pharmaciens… 59% !  

Quand sera-t-il pour cette élection URPS 2021 ? En tout cas une chose est certaine : dans les élections professionnelles traditionnelles, le passage du vote en réel  au vote numérique solitaire a toujours joué sur le taux de participation… à la baisse. Il en fut ainsi, par exemple, dans l’Education Nationale en 2011, avec une chute de près de 20 points de participation.

Sauf que là, les Idels vont passer d’un vote solitaire par courrier à un vote solitaire par voie électronique, beaucoup plus facile et rapide, possible à effectuer en quelques clics à partir d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordi. Cette nouvelle modalité de vote permettra-t-elle une plus grande participation des infirmiers libéraux ?

Pour voter, la navigation du parcours a été jugée facile à 76,2% lors des élections blanches !

En tout cas, lors des élections blanches qui se sont déroulées début février pour tester la plateforme électronique de vote, les « électeurs-tests » ont été enthousiastes, estimant la navigation du parcours de vote intuitive et facile à 76,2%. Résultat : 91,4% d’entre eux avaient réussi à voter !

Du 31 mars 12h au 7 avril 12h, l’élection ne sera plus blanche… Mais bien réelle. En votant, les infirmières et infirmiers libéraux auront alors le pouvoir de choisir en un seul vote :

  • le syndicat qui négociera la Convention et ses avenants avec l’Assurance Maladie
  • l’équipe qui la représentera auprès de l’ARS et de toutes les instances officielles régionales
  • les actions qui seront entreprises dans la région et qui pourraient améliorer ses conditions d’exercice.