Corse

2016-2021 : notre bilan

URPS INFIRMIER CORSE : FORZA E CURAGIU !

Née en 2010, l’URPS Infirmier Corse est présidée depuis cette date par une élue Sniil. Elle compte 9 élus URPS, dont 5 sous étiquette Sniil.

Pendant la mandature 2016-2021, l’URPS Infirmier Corse a été confrontée à 2 difficultés majeures :

  • un budget annuel peu élevé, obligeant à la recherche de financements extérieurs pour monter des projets et limitant les possibilités d’emploi de salariés
  • un turn-over très important à la direction générale de l’ARS Corse puisque 3 directeurs généraux de l’ARS se sont succédés en seulement 4 ans…

Pour autant, le travail, volontairement réalisé en intersyndicale au sein du bureau de l’URPS dès 2010, a payé !

Accompagner et Informer

Bataille très importante engagée par l’URPS Infirmier Corse, le zonage a été revu en juin 2020.  L’arrêté de l’ARS entérine le classement de toute l’île en zone très dotée ou sur-dotée : les possibilités de nouvelles installations sont donc désormais très limitées.

Ce résultat a été obtenu grâce à :

  • une étude effectuée à partir des micro-régions et une enquête téléphonique réalisée directement auprès des Idels
  • la mobilisation de tous les élus URPS qui n’ont pas hésité à menacer les instances (ARS, CPAM2A, CPAM2B) d’une démission collective pour obtenir un zonage régulé et souhaité par l’ensemble des Idels.

Pour accompagner au quotidien les Idels, l’URPS Infirmier Corse a également :

  • diffusé un questionnaire DASRI en association avec l’ARS à l’automne 2016 afin de recueillir les attentes des Idels dans le domaine. Ce travail a débouché sur la mise en place par l’ARS en septembre 2019 d’une charte d’engagement en matière de DASRI
  • réalisé en inter-URPS Infirmiers-Médecins-Pharmaciens des fiches de liaison hôpital-ville qui ont été ensuite finalisées avec des centres hospitaliers (CH Bastia, Clinisud, CH Casteluccio)
  • sensibilisé l’ARS et le Préfet sur les violences commises à l’encontre des Idels
  • accompagné les Idels pendant la crise Covid-19 : informations sur les recommandations en cours et demandes de renforts, mais aussi récupération et distribution d’EPI pendant le printemps 2020
  • initié au titre de la formation continue des Journées pluriprofessionnelles autour de la thématique des soins palliatifs en partenariat avec 2 associations « In Casa – soins palliatifs à domicile » et « A strada di a Vita »

Enfin, l’URPS Infirmier Corse a créé et mis à jour une mailing-list complète des Idels (plus de 1400 adresses mails récoltées !) dans le but d’informer au mieux les infirmières et infirmiers libéraux Corses. Cette base de données sert désormais à l’envoi réguliers de mails d’information courts et concis à tous les Idels de l’île.

Positionner l’infirmier libéral comme acteur-clef de santé publique

Dès 2015, l’URPS Infirmier Corse a initié un partenariat avec le réseau Onco PACA-Corse, la Ligue contre le Cancer et le CRCDC (Centre Régional de Coordination du Dépistage des cancers de Corse). Pendant cette mandature 2016-2021, ces partenariats ont perduré et ont débouché sur :

 

 

 

 

 

 

  • le déploiement en 2018 dans le Grand Ajaccio de l’expérimentation déjà menée en Plaine Orientale visant à sensibiliser les femmes âgées de 50 à 74 ans à l’importance du dépistage organisé du cancer du sein. Cette action, financée par l’Institut National contre le Cancer, a été menée par 2 groupes d’infirmières libérales ayant bénéficié d’une formation préalable
  • l’organisation durant l’année 2018 de réunions d’informations sur le dépistage des cancers (utérus, sein, colon) en Corse du Sud
  • la collaboration à la journée « Santé et Environnement » de novembre 2019, co-organisée par l’université de Corse
  • la participation chaque année à la campagne « Octobre Rose » avec diffusion de conseils, tenue de stands dans certains villages de l’île et participation à la marche solidaire.

Valoriser la profession infirmière libérale

Pour la 1ère fois depuis sa création, l’URPS Infirmier Corse a perçu des financements émanant du Fonds d’Intervention Régional de l’ARS. Ce soutien financier a été accordé suite à la mise en œuvre par l’URPS Infirmier Corse de deux expérimentations. Toutes deux permettent la réalisation rémunérée et dérogatoire d’actes hors nomenclature par des infirmières et infirmiers libéraux.

Repérage des fragilités des personnes âgées

Porté par l’URPS Infirmier Corse, le projet vise à recruter, puis former, des Idels au repérage des fragilités chez le sujet âgé. Le but final est de permettre à des Idels de :

  • réaliser des évaluations gériatriques standardisées
  • prescrire des bilans de motricité (kiné)
  • autoriser des actions de terrain d’aménagement du logement, mise en place d’aide à domicile…

Cette action a été réalisée dans le cadre d’un protocole de coopération article 51 avec délégation d’actes (loi Hôpital Patient Santé Territoire). Elle a bénéficié du partenariat du gérontopôle de Toulouse et du Centre hospitalier de Bastia.

Débutée en novembre 2018, le projet a abouti fin 2019 à la formation complète de 13 infirmières et infirmiers libéraux. Sa mise en œuvre a été retardée par la décision nationale de remanier administrativement la plateforme d’inscription au protocole de coopération… puis la pandémie Covid-19 n’a rien accéléré…

Dispositif CICA’Corse

Portée par l’URPS Infirmier Corse, l’expérimentation CICA’Corse est un dispositif de coordination et d’appui d’expertise pour la prise en charge de patients atteints de plaies complexes. Elle permet à l’infirmière libérale se trouvant au domicile du patient de faire appel via la télémédecine à un  pool d’experts (ville ou hospitaliers) en plaies et cicatrisation (médecins ou IDE experts avec délégation d’actes). Cette action entre dans le cadre de l’article 51 Loi Financement de la Sécurité Sociale 2018 qui permet la mise en œuvre de nouvelles organisations de parcours de soins. Sur 5 ans, l’expérimentation pourrait inclure près de 1700 patients. En cas d’évaluation positive de CICA’Corse, le dispositif et le type de paiement « au forfait de soins » pourront être généralisés dans 5 ans dans la France entière. Pour en savoir plus sur Cica-Corse en vidéo, c’est en cliquant ici !

En complément du dispositif CICA’Corse, l’URPS Infirmier Corse a crée avec l’appui de l’Université de Corse une nouvelle offre de formation : le Diplôme Universitaire en plaies et cicatrisation. L’objectif est de permettre une augmentation du nombre de professionnels de santé spécialisés dans le domaine et de renforcer le pool d’experts du dispositif CICA’Corse. Le programme pédagogique du D.U a été construit par l’URPS Infirmier Corse sous l’égide de 2 responsables scientifique et pédagogique. La 1ère promotion de 15 professionnels a été validée sur l’année universitaire 2018-2019. Le D.U est aujourd’hui pérennisé.

Aider les Idels à s’intégrer dans l’exercice coordonné

Entre 2018 et 2020, l’URPS Infirmier Corse a souhaité développé la culture de l’exercice coordonné dans la région en veillant à ce que les Idels gardent un rôle prépondérant au sein des équipes pluriprofessionnelles. Dans ce cadre, l’URPS Infirmier Corse a :

  • repéré ou fait émergé des équipes de soins primaires (ESP)
  • et les a ensuite accompagné en leur apportant une aide personnalisée  mais aussi des formations de coordinateurs et de leaders (rôle de chacun, rédaction du projet de santé…). Quatre séminaires régionaux de formation ont ainsi été animés pendant l’année 2019 et 2 en 2020 par une formatrice relais issue de l’Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique de Rennes. La formation d’une seconde promotion de coordinateurs a démarré en décembre 2020.

A ce jour, 5 MSP ont été labellisées, plusieurs ESP sont en cours de création et 1 CPTS est en construction. Pour cette action, l’URPS Infirmier Corse a bénéficié du soutien financier du Fonds d’Intervention Régional de l’ARS.

Promouvoir la profession infirmière libérale

En 2017, l’URPS Infirmier Corse a financé et mené en partenariat avec l’Observatoire Régional Corse de la Santé (ORS) l’étude IDILIC. Ses objectifs étaient doubles :

  • montrer à tous, et notamment aux autorités, l’étendue réelle des pratiques infirmières
  • identifier les facteurs de difficulté de l’exercice infirmier libéral.

Tout au long de la mandature, l’URPS Infirmier Corse a également mis en avant la profession infirmière libérale dans les médias. Parmi les très nombreuses retombées obtenues, on peut citer, par exemple :

 

 

 

 

 

 

  • Mediapart, 27 mars 2020 : prise de parole sur la situation Covid en Corse avec intervention de la Présidente URPS Infirmier Corse, une élue Sniil
  • Corse-Matin avril 2020, sur la triste réalité des Idels confrontées à la pandémie Covid-19…

Enfin, l’URPS Infirmiers Corse n’a pas cessé durant toute la mandature 2016-2021 de porter haut et fort la parole infirmière libérale. Et c’est ainsi que :

  • l’association inter-URPS regroupant les 10 URPS de professionnels de santé libéraux Corse est présidée par la présidente de l’URPS Infirmier Corse
  • l’URPS Infirmier Corse a été invitée à participer au 1er congrès regroupant les URPS infirmier à Nantes en juin 2019
  • l’URPS Infirmier Corse siège dans toutes les institutions officielles et comités de pilotage dont les actions peuvent avoir un impact sur la pratique Idel. Parmi elles : la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie, les Conseils Territoriaux de Santé, Parcours Bien Vieillir, E-santé…

Vos candidats

Sandra VINCIGUERRA

Folelli (2B)

  • Infirmière libérale depuis 18 ans
  • Cabinet en milieu rural (Casinca)
  • patientèle variée, avec  nombreux déplacements
  • coordinatrice de l’ESP et porteuse d’un projet de MSP
  • titulaire d’un D.U plaies et cicatrisation, certification hypnose, master 2 en ingénierie de la santé, certificat ETP
  • coordonnatrice programme ETP
  • siège en Commission Paritaire Régionale
  • Vice-Présidente URPS Infirmier Corse 2016-2021

Clarisse GOUX

Ile Rousse (2B)

Emmanuelle GIRASCHI

Porto-Vecchio (2A)

Fabian GARRAUD

Calenzana (2B)

Ornella RIGAMONTI-LECA

Cargese (2A)

Caroline GOBILLOT-ANDREUCCI

Porticcio (2A)

Véronique D'ALVIA-BEGLIOMINI

Sartène (2A)

Nicolas BEGUE

Calenzana (2B)

Marie-Noëlle ADESSO-ANTOMARCHI

Folelli (2B)

Notre programme 2021-2027

 

UNE LISTE, UN PROJET… ADAPTE A LA REGION CORSE !

Les candidats de la liste Sniil Corse ont monté un projet totalement adapté à la région Corse, à partir de :

  • leur connaissance du terrain
  • des données de santé de la région que vous trouverez en cliquant sur le document « Chiffres Clés » ci-dessous.

Sniil Corse, la SEULE liste qui propose un programme adapté à la région pour les élections URPS Infirmier 2021 !