Martinique

2016-2021 : notre bilan

URPS INFIRMIER MARTINIQUE : UN POUR TOUS, TOUS POUR UN !

Née en 2010, l’URPS Infirmier Martinique est présidée depuis cette date par un élu Sniil. Son conseil d’administration compte 6 élus URPS, dont 3 sous étiquette Sniil.

Accompagner au quotidien les Idels

Tout au long de la mandature 2016-2021, l’URPS Infirmier Martinique a veillé à faciliter la vie au quotidien des infirmières et infirmiers libéraux. Parmi les actions réalisées :

  • information régulière à destination des Idels de Martinique via des publications sur la page FB de l’URPS Infirmier Martinique, mais aussi, et surtout, par l’envoi d’alertes sms
  • accompagnement des Idels pendant la crise Covid-19 : mise en ligne d’infos utiles (recommandations, mesures dérogatoires…), organisation de la distribution de masques (chirurgicaux et FFP2) par des référents de territoires missionnés par l’URPS, organisation de drive-tests PCR en collaboration avec les biologistes… Au sein de la CPTS Madinina, l’URPS Infirmier Martinique a également coordonné la mise en place de 2 centres de vaccination et la visite domiciliaire sanitaire infirmière pour tout patient Covid+ grâce à la plateforme Entr’Actes
  • détaxe de carburant : obtention par l’URPS Infirmier Martinique en décembre 2018 de la possibilité pour les Idels d’être remboursés partiellement de la Taxe Spéciale sur les Carburant (TSC). La base de remboursement est celle de la consommation réalisée pendant l’activité professionnelle (présentation de justificatifs obligatoire). Cette détaxe, émanant de la Collectivité Territoriale de Martinique, était jusqu’à lors réservée aux transporteurs routiers, ambulanciers, auto-écoles, taxis collectifs et bus grande ligne
  • organisation d’événements conviviaux afin de mieux connaître les autres professionnels de santé libéraux : co-organisation des soirées « An nou chanté Nwel » entre URPS Infirmier, URPS Médecins et URPS Chirurgiens-dentistes
  • partenariats divers comme la mise en place sur l’année scolaire 2018-2019 d’un avantage spécifique bagages sur les vols Air Caraïbes pour les Idels sur présentation d’un justificatif professionnel
  • campagne d’affichage pour la protection et la sécurité des professionnels de santé avec le soutien de l’ARS et de la Préfecture et en collaboration avec d’autres URPS d’autres professionnels de santé (médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes).

L’URPS Infirmier Martinique a également crée en 2017 la Journée Martiniquaise de l’Infirmier Libéral. Lieu d’échanges, de débats, d’ateliers interactifs et d’informations, cette journée permet d’aborder différents thèmes essentiels à l’exercice libéral : protection sociale de l’infirmière libérale, bien réussir son exercice libéral, détaxe carburant, ETP…

Inciter les infirmiers libéraux à s’intégrer dans l’exercice coordonné

CPTS Madinina

En 2017, l’URPS Infirmier Martinique s’est engagée dans la création de la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) Madinina avec les autres URPS de professionnels de santé libéraux de l’île. L’objectif est d’améliorer la coordination des soins et l’organisation de la prise en charge des patients en Martinique. Pour l’heure, les projets de la CPTS Madinina reposent sur :

  • l’organisation des soins non-programmés de 1er et 2é recours en ville avec la mise en place de l’application mobile Entr’Actes permettant communication instantanée et sécurisée entre professionnels de santé et déclenchement de prise en charge
  • la mise en place d’un parcours RRAC (Réhabilitation Rapide Après Chirurgie) de l’épaule, pathologie à la très forte prévalence sur le territoire martiniquais.

Au sein de ces 2 projets, l’implication de l’URPS Infirmier Martinique est très important afin de s’assurer que les Idels gardent un rôle prépondérant au sein de ces parcours. D’autres projets concernant la prévention des maladies chroniques et de l’obésité sont en réflexion. Actuellement, 3 élus URPS Sniil siègent au bureau de la CPTS Madinina.

Projet Diabète pluripro

En Martinique, près de 10% de la population est diabétique. Face à ce problème de santé publique, l’URPS Infirmier Martinique a souhaité proposer dès 2010 un projet pluriprofessionnel de prévention du diabète. Pendant cette mandature 2016-2021, cette action a été poursuivie avec la mise en œuvre de :

  • formation d’équipe pluriprofessionnelle à l’ETP (infirmiers, pédicure-podologue, diététicienne, psychologue…) et acquisition d’outils pédagogiques adaptés à la culture martiniquaise
  • élaboration de flyers sur l’hypoglycémie en association avec l’URPS Médecins Libéraux Martinique. Ces documents ont été imprimés et adressés aux médecins généralistes pour distribution auprès des patients diabétiques
  • proposition via la CPTS Madinina d’actions de prévention et d’information vers les professionnels de santé et la population au sujet du diabète et de l’obésité

Positionner l’infirmier libéral comme acteur de prévention

En supplément des actions ETP et prévention du diabète en pluriprofessionnel, l’URPS Infirmier Martinique a développé d’autres projets. Parmi eux :

  • soutien et participation à la campagne octobre rose – relais pour la vie organisée par la Ligne contre le Cancer
  • animation d’ateliers Prévention Diabète tous les premiers jeudi du mois à la demande du CCAS de St Joseph
  • participation aux journées de l’autonomie « Pran Douvan, Avan » organisées par association Qualivie sur la prévention des fragilités (mémoire, mobilité, nutrition, hygiène de vie, psychosocial)
  • partenariat de l’URPS Infirmier Martinique avec la SEE (Santé En Entreprise) pour la réalisation d’une campagne de sensibilisation et de dépistage combiné du diabète (mesure de glycémie) et des maladies cardiovasculaires (dosage cholestérol et prise de tension artérielle) au sein de plusieurs administrations et entreprises de Martinique Fort de France, Schoelcher, Marin, Trinité.

Valoriser la profession infirmière libérale

Situations Sanitaires Exceptionnelles : les Idels en 1ère ligne !

En Martinique, les risques naturels sont importants (séisme, cyclone, tsunami, éruption volcanique…). De plus, sa position insulaire impose un délai minimal incompressible de 8h avant l’arrivée des 1ers secours nationaux par voie aérienne. Les 1200 infirmières et infirmiers libéraux pourraient alors se révéler un excellent relais en cas de Situation Sanitaire Exceptionnelle (SSE).

L’URPS Infirmier Martinique a donc initié une formation à la médecine d’urgence et de catastrophe en association avec le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) et les infirmières hospitalières du service des urgences. L’attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence niveau 2 (AFGSU2) est complétée par une formation aux risques collectifs. A ce jour, une centaine d’Idels sont formés et réactualisent régulièrement leur formation par des cessions de remise à niveau. Ils peuvent donc prendre part, s’ils le désirent, à la mise en place des Plans Communaux de Sauvegarde et devenir référent dans leur quartier pour la populatoin et les autorités en cas de catastrophe. Une convention tri-annuelle a été signée avec l’ARS Martinique en 2021 afin de poursuivre ce programme. Cette formation présentée lors de la 1ère rencontre des URPS Infirmiers de France, a été retenue afin d’être étendue au territoire national.

Maintien à domicile des personnes âgées

Le vieillissement de la population martiniquaise s’accélère : actuellement, plus de 10% de la population est âgée de 75 ans et +. La Martinique pourrait devenir la 2é région la plus âgée de France dans les années à venir. Or ces personnes âgées n’ont pas forcément un accès facile aux soins, et l’on constate, parmi elles, un taux élevé de ré-hospitalisations suite à un passage aux urgences. Face à cet enjeu de santé publique, l’URPS Infirmier Martinique a initié un projet de sécurisation du retour à domicile des personnes âgées de 75 ans et + suite à un passage aux urgences non suivi d’hospitalisation. Il est porté dans le cadre de la CPTS Madinina puisqu’il nécessite la structuration du lien ville-hôpital mais aussi la mise en place d’une vraie coordination de tous les acteurs gravitant autour de la population âgée.

Charte Idel / Patient

Afin de donner du sens à la relation Idel / patient et de valoriser la profession infirmière libérale auprès de ce dernier, l’URPS Infirmier Martinique a élaboré une charte Idel / patient. Elle reprend les règles de bonnes pratiques (gestion des DASRI, mise en œuvre des protocoles thérapeutiques, encadrement de l’interruption de soins…) et assure le patient du respect de certaines règles par l’infirmier libéral : actualisation de ses connaissances, respect du patient, capacité à travailler en équipe pluriprofessionnelle, maitrise des actes infirmiers… En complément, l’URPS Infirmier Martinique a créé une carte de coordination utilisable par tous types de patients. Simple et d’un format pratique, elle identifie l’Idel du patient, mais aussi tous les professionnels de santé libéraux oeuvrant autour de lui. Un mémo rappelle les actions indipensables à la continuité des soins en cas d’hospitalisation du patient. Cette carte a été validée par les URPS médecins, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, biologistes et chirurgiens-dentistes et est utilisée notamment dans le cadre des relations ville-hôpital.

Promouvoir la profession infirmière libérale

Tout au long de la mandature 2016-2021, l’URPS Infirmier Martinique s’est attachée à défendre et la profession infirmière libérale, et à la mettre en avant. Parmi les actions réalisées :

  • forte présence lors des mouvements infirmiers : manifestation #infirmièreoubliée en novembre 2018, participation et soutien aux actions pour le CHUM en juin 2018…
  • informations et promotion des actions Idels sur la page Facebook de l’URPS Infirmier 972

Entre 2016 et 2019, l’URPS Infirmier Martinique a également fait paraître des articles tous les 2 mois dans le magazine gratuit Anform !. Diffusé à 50 000 exemplaires, Anform ! a pour thème la Santé et le Bien-être.

 

 

 

 

 

 

De nombreux sujets ont été abordés au sein de ces articles, permettant la promotion des compétences infirmières libérales. Parmi eux : la prescription infirmière, Idel / chef d’entreprise, la déontologie infirmière, explication de ce qu’est la convention nationale, la charte infirmier-patient, l’existence du burn-out infirmier, la gestion des DASRI, les compétences des Idels dans la prise en charge patient cancéreux…

Enfin, souhaitant rendre hommage aux infirmières et infirmiers libéraux et dénoncer les difficultés de leur exercice en plein mouvement social, PNP Jedidja, artiste rappeur a créé une chanson et tourné un clip sur « Les Mousquetaires du Libéral ». L’URPS Infirmier Martinique a, bien entendu, soutenu son initiative…

Vos candidats

GILBERTE RUSTER

Saint Esprit

  • infirmière libérale depuis 37 ans
  • cabinet de groupe en milieu urbain
  • titulaire de D.U douleur, D.U plaies et cicatrisation, formation certifiante ETP et certificats chimio
  • formatrice
  • Elue URPS depuis 2010 : fut secrétaire de l’URPS Infirmier Martinique 2010-2016 puis trésorière 2016-2021.

Dominique DEMAR

Le Vauclin

Marie-Claude BLENIVAL

Le Lamentin

Leslie VERT PRE

Sainte Marie

Didier DAVIDAS

Le Vauclin

Elodie THIANT

Schoelcher

Marie-Michèle MARIE SAINTE

Sainte Marie

Joseph ALBERT

Gros Morne

Carole LAMARRE

Schoelcher

Notre programme 2021-2027

 

UNE LISTE, UNE PROJET… ADAPTE A LA REGION MARTINIQUE !

Les candidats de la liste Sniil Martinique ont monté un projet totalement adapté à la région Martinique, à partir de :

  • leur connaissance du terrain
  • des données de santé de la région que vous trouverez en cliquant sur le document « Chiffres Clés » ci-dessous.

Sniil Martinique, la SEULE liste qui propose un programme adapté à la région pour les élections URPS Infirmier 2021 !