Normandie

2016-2021 : notre bilan

URPS INFIRMIER NORMANDIE : DES RESULTATS !

Née en 2016 après fusion des 2 régions normandes, l’URPS Infirmier Normandie est présidée par un élu Sniil. Elle comptait 15 élus pour cette mandature 2016-2021, dont 8 élus Sniil.

Oeuvrer en Union et en toute transparence

A l’URPS Normandie : 

  • 3 membres du bureau sur 7 sont des élus non-Sniil
  • 9 infirmiers libéraux de la région non-élus, et pas forcément syndiqués, sont missionnés pour représenter l’URPS dans les territoires et apporter leur expertise
  • le président URPS Infirmier a été élu Président de la Fédération des 10 URPS de la région
  • tous les rapports d’activités sont mis à disposition sur le site internet de l’URPS.

Ecouter et informer

Au cours de la mandature 2016-2021, l’URPS Infirmier Normandie a :

  • réalisé plus de 20 sondages auprès des infirmiers de la région afin de connaître leurs besoins. Parmi les thèmes : HAD, SSIAD, DASRI… Une enquête générale sur les pratiques est en cours d’analyse
  • organisé plus de 40 réunions, dans les 5 départements que compte la région
  • communiqué très largement via son site internet mis à jour quotidiennement (plus de 42500 pages en un an !)

Soutenir au quotidien

Plusieurs outils adaptés au quotidien des Idels ont été développés. Parmi eux :

  • accompagnement des Idels pendant la crise Covid-19 : fiches d’infos pratiques, permanences téléphoniques des 7j/7j des élus URPS, récupération et distribution d’EPI…
  • travail sur les DASRI en concertation avec l’ARS et le Conseil régional…
  • informations en collaboration avec les CPAM sur l’avenant n°6 envoyée à tous les Idels (quizz + mémo)
  • dossier de soins partagés, support de formalisation de la coordination de soins autour du patient.

Accompagner les infirmières et infirmiers libéraux

Par ailleurs, l’URPS Infirmier Normandie, présidée par un élu Sniil, a travaillé sur :

  • les relations SSIAD-Idels : une convention de collaboration Idels-SSIAD a été signée avec les SSIAD et validée par les CPAM et l’ARS. Elle pose 2 principes  :  libre choix de l’Idel par le patient et rôle de l’Idel dans la coordination, permettant le paiement de la MCI
  • l’identification des infirmières et infirmiers libéraux : la plateforme FASILIDEL d’identification et de localisation des Idels a été mise en oeuvre. Le dispositif est diffusé auprès des établissements, médecins, CCAS… et basé sur une cartographie constamment réactualisée
  • le soutien aux Idels en formation de Pratique Avancée : une convention URPS Infirmier-ARS Normandie permet à l’URPS de verser aux Idels concernés une subvention forfaitaire destinée à atténuer la perte de revenus enregistrée pendant les 2 ans d’études.

Valoriser la profession infirmière libérale

Faire reconnaître l’ensemble des compétences infirmières libérales a toujours été l’un des objectifs des élus URPS Normands. Certaines actions de l’URPS Infirmier Normandie ont eu des répercussions nationales.

  • Télémédecine Sud-Manche : dispositif favorisant l’accès aux soins dans une zone de désertification médicale. Après accueil du patient par l’infirmier libéral et diagnostic infirmier, la consultation médicale est réalisée par l’infirmier en lien visio avec un médecin grâce aux objets connectés ainsi que le montre ce reportage télévisé. Pour ce projet, l’URPS a obtenu des financements dérogatoires pour rémunérer les actes infirmiers. Depuis, l’avenant n°6 a intégré des actes d’accompagnement à la téléconsultation.
  • DIASPAD (Dispositif Infirmier d’Accompagnement et de Suivi Post-Ambulatoire à Domicile) : expérimentation créée en 2014 par l’URPS Infirmier Haute-Normandie puis élargie à toute la Normandie dès 2017. Diaspad vise à améliorer et sécuriser le retour à domicile des patients les plus fragiles opérés en chirurgie ambulatoire. Ce dispositif a permis d’augmenter l’éligibilité à la chirurgie ambulatoire de 12 à 25% dans les établissements qui y adhèrent. Présenté lors des négociations conventionnelles de l’avenant n°6, Diaspad a aidé à l’inscription à la nomenclature depuis ce 1er janvier 2021 des 3 nouveaux actes de prise en charge de soins postopé­ratoires à domicile
  • Sortie d’hospitalisation des patients Covid-19 sous O2 : sous l’impulsion de l’URPS Infirmier Normandie et du CHU de Rouen, le 1er protocole de surveillance en présentiel ou en télésoin des patients Covid-19 à domicile sous oxygène a été mis en place en octobre 2020. Cette procédure ne s’adresse qu’à des patients stabilisés au cours d’une hospitalisation et qui ne sont plus en période de haute contagiosité.
  • Décret adrénaline : arrêté ministériel signé en 2013 par Marisol Touraine suite à une action sur la vaccination portée par l’URPS Infirmier de Haute-Normandie. Depuis ce texte, chaque infirmière est autorisée à détenir des ampoules d’adrénaline sans prescription médicale afin de pouvoir réagir au plus vite en cas de choc anaphylactique d’un patient dans le cadre d’une vaccination. Aujourd’hui, cet arrêté est mis en avant pour intégrer les infirmières libérales au cœur du dispositif de vaccination anti-Covid.

Enfin, l’URPS Infirmier Normandie a également travaillé à la mise en oeuvre de Scad-Covid : une surveillance clinique à domicile par télésuivi des patients Covid (suspectés ou confirmés) grâce à une application et en collaboration avec le médecin traitant.

Promouvoir la profession infirmière libérale

Tout au long de la mandature, l’URPS Infirmier Normandie a mis en avant la profession infirmière libérale dans les médias et auprès des autorités, jusqu’au plus haut niveau de l’Etat. On peut citer :

 

Vos candidats

François CASADEI

Le Havre (76)

  • Libéral depuis 37 ans.
  • Cabinet en milieu urbain avec une patientèle à majorité précaire et populaire.
  • Titulaire d’un DU Soins Palliatifs et d’une certification ETP.
  • Fondateur de la 1ère antenne de dialyse rénale tenue par des Idels en 1990, et du 1er réseau de soins palliatifs du Havre en 2003.
  • Président URPS Infirmier Haute-Normandie 2010-2016
  • Président URPS Normandie 2016-2021.

Fabienne MOULLIN-GOUABAULT

Caen (14)

Nathalie FRANCOIS

Giberville (14)

Thierry LAURENT

Darnetal (76)

Valérie PLAGNOL-de SOUSA

Petit-Couronne (76)

Nicolas LUCAS

Valognes (50)

Catherine HEDOUX-RUIZ

La Ferrière sur Risle (27)

Nadia PROVOST-LOUAZE

Carrouges (61)

Estelle BUQUET

Anfreville la Mivoie (76)

Julietaj CHANG

Le Havre (76)

Patrick FRIGOUX

Valognes (50)

Sébastien BARBIER

Vieux (14)

Isabelle KRETZ

Le Havre (76)

Véronique BANTIGNIES-LAMORT

Barneville-Carteret (50)

Anne DUBUC-RIGOT

Fécamp (76)

Christelle HINARD

Villebaudon (50)

Anne GOBE

Valdallière (14)

Marie-Josée SOUCY-POULAIN

Fécamp (76)

Notre programme 2021-2027

3 MOTS POUR 1 PROGRAMME: UNION, INNOVATION, AMBITION !

 

Une liste, une projet… adapté à la région Normandie

Les candidats de la liste Sniil Normandie ont monté un projet totalement adapté à la région Normandie, à partir de:

  • leur connaissance du terrain
  • des données de santé de la région que vous trouverez en cliquant sur le document « Chiffres Clés » ci-dessous.

Sniil Normandie, la SEULE liste qui propose un programme adapté à la région pour les élections URPS Infirmier 2021 !